X
interstitiel
< >
 
Exposition
Georges Brassens
Exposition
Georges Brassens
Découvrir l'exposition

Disparu il y a 40 ans, l’auteur, compositeur et interprète natif de Sète aurait été centenaire à l’automne 2021.

« Parmi les quelques rares « grands » de la chanson, Georges Brassens est pour moi le seul à allier le génie du verbe et de la mélodie à l'humanité du cœur. » Jacques Canetti, le 25 octobre 1984

Auteur, compositeur et interprète, il s’est hissé parmi les éternels de la chanson française du XXIe siècle. Imperméable aux modes éphémères, Georges Brassens a imposé son propre style, lui l’amoureux de la poésie, des mots, du jazz et de la vie.

Né à Sète dans l’entre-deux-guerres, il a mené sa carrière en traversant au mieux les changements d’époques et les avancées du 20e siècle, démarrant avant l’ère de l’industrialisation de la musique pour s’inscrire au mieux dans l’avènement de la radio, de la télévision et du disque au service de la chanson française.

Des ventes de disques phénoménales au regard de sa personnalité discrète et bourrue, environ 250 chansons écrites durant ses 30 années de carrière… Et pourtant, Brassens n’en a fait qu’à sa tête, choquant ou provoquant à l’occasion d’une ligne, raillant parfois l’ordre établi ou les mœurs de la société. Un iconoclaste au grand cœur.

Une jeunesse sous le signe des mots

Entre des parents aimants qui lui donnent le goût des chansons, une adolescence turbulente et la guerre qui éclate, Brassens se construit autour d’une constante : son amour des mots.

Son écriture, il la met d’ores et déjà au service d’une œuvre naissante et de convictions bien affirmées.

La naissance d'un géant

Quelques rencontres décisives et voilà celui qui voulait réserver ses chansons à d’autres interprètes s’emparer définitivement du micro.

En choisissant la guitare aux dépens du piano, le grand timide trouve la formule idéale qui lui permet de se familiariser avec la scène. Multipliant les concerts et la tournée, elle en devient le terrain de rencontre privilégié avec un public qui grandit de façon impressionnante à partir du milieu des années 50.

Années 60, années Brassens

En dépit des polémiques nées de certains de ses textes et des temps qui changent, amenant un coup de jeune à la chanson des années 60, Brassens continue son escalade vers les sommets de la notoriété.

Il ne dévie pourtant en rien de sa formule poétique, gagnant la reconnaissance des critiques et de la profession. En seulement quinze ans d’activité, le voilà déjà dans la cour des grands du moment, Ferré et Brel en tête, qu’il rencontre pour un tête-à-tête triangulaire entré dans la légende.

Un succès unique

D’une expression artistique personnelle, Brassens a fait son succès. Pourtant, sa célébrité tranche avec la simplicité dont il fait toujours preuve.

En parallèle, cette simplicité explique aussi la proximité que son public ressent à l’égard de ses chansons et de son personnage devenu figure médiatique incontournable du paysage télévisuel.

Figure libre, il le reste aussi dans sa vie et son rapport au couple, refusant le mariage malgré sa flamme ouvertement déclarée.

Une fin prématurée

« Georges Brassens : chanteur Français, né à Sète en 1921, auteur de chansons poétiques, pleines de verve et de non conformisme ». En 1973, après 20 ans de carrière, le chanteur entre dans le Larousse.

Durant la première moitié des années 70, Brassens connait l’apogée de sa popularité avant que sa santé décline et l’oblige à prendre de la distance avec la scène et le studio.

Après vingt années d’une intense activité, il gagne non seulement le respect de la nouvelle génération de la chanson française mais devient aussi une source d’inspiration. Qui continuera de briller bien après sa disparition.

L'auteur

Pascal Bertin

Journaliste spécialisé musique, Pascal Bertin a travaillé au magazine Les Inrockuptibles. Freelance depuis 2010, il collabore au mensuel Tsugi et au cahier musique de Libération, a réalisé de nombreuses interviews pour les sites Noisey et i-D de Vice France ainsi que des chroniques sur France Inter et le Mouv’. Il est co-auteur du Dictionnaire du Rock, auteur du documentaire La Story d’Eminem (CStar), conseiller sur le documentaire Daft Punk Unchained, (Canal+) et co-auteur d’épisodes de la série d’animation Tout est vrai (ou presque) pour Arte.

Vous souhaitez nous signaler un problème sur une archive, demander sa dépublication ? Nous contacter