X
interstitiel

Jean-Loup Dabadie

1938 - 2020

Auteur

Jean-Loup Dabadie est un homme de lettres français, né le 27 septembre 1938 à Paris et décédé le 24 mai 2020 dans la même ville.

Les mots pour le dire, et le faire dire. Toute sa vie, Jean-Loup Dabadie a ciselé strophes et vers, dialogues et répliques, humour et drame, prose et poésie. Chansons, sketches, scénarios, romans, pièces de théâtre, rien n'a échappé à cet insatiable amoureux de la langue française, auteur prolixe et écrivain passionné. Énumérer ses œuvres et ceux qui les ont servies, reviendrait à citer presque tout le gotha des chanteurs, réalisateurs, comédiens et humoristes, des années 50 à nos jours.

Né à Paris en 1938, fils du parolier Marcel Dabadie, Jean-Loup a à peine 19 ans lorsqu'il publie son premier roman, Les Yeux Secs, en 1957. Un second ouvrage, Les Dieux du Foyer, suivra l'année d'après. Tout en écrivant pour les revues culturelles Tel Quel et Arts, le voilà qui collabore dès 1962, à des émissions de télévision au ton nouveau, comme les légendaires Raisins Verts de Jean-Christophe Averty.
C'est à cette occasion qu'il rencontrera Guy Bedos, pour qui il écrira de nombreux sketches, dont les célèbres Bonne fête Paulette ou La drague.
Plus tard, on retrouvera sa plumé acérée dans les spectacles comiques de Muriel Robin, Pierre Palmade, Jacques Villeret, Michel Leeb ou Sylvie Joly.

Entre deux scénarios pour des films devenus des classiques (Les choses de la vie, César et Rosalie de Claude Sautet, Nous irons tous au paradis d'Yves Robert, Le Silencieux de Claude Pinoteau ou Une belle fille comme moi de François Truffaut), et quelques pièces de théâtre, c'est vers la chanson que se tourne cet amoureux de la rime bien troussée.

De Reggiani à Régine, d'Yves Montand à Jacques Dutronc, de Jean Gabin à Claude François, de Sardou à Charlebois, de Dalida à Hallyday, en passant par Barbara, Nicoletta ou Elsa, tous interprèteront ses textes. Sans oublier Michel Polnareff et Julien Clerc, pour lesquels il écrira des chefs-d'œuvre qui sont encore sur toutes les lèvres : Tous les bateaux, tous les oiseaux ou On ira tous au paradis pour le premier, Ma préférence ou Femmes je vous aime pour le second.

Romancier, parolier, écrivain, dramaturge, auteur, scénariste et dialoguiste, sociétaire définitif de la Sacem depuis 1971 avec 476 œuvres à son répertoire, Jean-Loup Dabadie  a obtenu de nombreuses récompenses, comme le Grand Prix Sacem de l'Humour en 1984 ou le Grand Prix Sacem de la Chanson Française en 2000. Il a été élu à l'Académie Française en 2008. Un homme de lettres, dans tous les sens et tous les sons du terme.

Ses 21 archives en ligne

Vous souhaitez nous signaler un problème sur une archive, demander sa dépublication ? Nous contacter