X
interstitiel

Jean Constantin

Auteur

Jean Constantin, né le 9 février 1923 à Paris et mort le 30 janvier 1997 à Créteil, est un auteur-compositeur-interprète de chansons françaises, d'origine suisse et brésilienne.

Il chante sur scène sur un tabouret « en recherche d'équilibre », tout en s'accompagnant au piano. Son répertoire est à la fois drôle et poétique.
Pendant les années cinquante, il offre toute son énergie au public de Bobino, de l'Olympia et des Trois Baudets, piochant parmi les trois cents chansons de son répertoire. Parmi ses créations, figurent Mets deux thunes dans l'bastringue (1954), Les Pantoufles à papa (1955), Le Pacha (1956).
Entre deux tournées en province, il est la vedette des plus grands cabarets parisiens : Le Don Camilo de Saint-Germain-des-Prés et la Villa d'Este près de la place de l'Étoile. Avec Moustache, Geo Daly, Jordi Coll, Michel Attenoux et Totol Masselier, il forme l'orchestre de jazz Les Gros Minets.
On le verra souvent à la télévision dans les émissions de variétés des années 1960. Il a publié aussi plusieurs disques sous le pseudonyme de "Big César".

En 1955, Annie Cordy interprète sa chanson Jolie fleur de papillon.
La même année, Ne joue pas avec mon cœur sera interprétée par Colette Deréal puis par Dalida et Lucienne Delyle. Mets deux thunes dans le bastringue est interprétée par Catherine Sauvage. Il interprète la même année Les Pantoufles à papa dont le texte est de Claude Nougaro (Où sont passées mes pantoufles, sur un rythme de cha-cha-cha). Les Frères Jacques interpréteront aussi cette chanson.

Il est le parolier d'un des grands succès d'Édith Piaf, Mon manège à moi, musique de Norbert Glanzberg (1952).
Il compose la musique de la chanson la plus populaire de Zizi Jeanmaire : Mon truc en plumes, paroles de Bernard Dimey (1956).
Il crée pour Yves Montand les chansons Ma gigolette et Pianola, devenues également des classiques de la chanson française.

En 1959, il signe la musique d'un des films emblématiques de la Nouvelle Vague, Les Quatre Cents Coups de François Truffaut.
Outre Les Quatre Cents Coups, il écrit de nombreuses musiques de film, notamment Bonjour sourire, Flash Back, La Française et l'amour, Le Caïd de Champignol.

Ses 13 archives en ligne

Vous souhaitez nous signaler un problème sur une archive, demander sa dépublication ? Nous contacter